La fable du eCommerçant qui ne vendait pas d’éléphant

Un éléphant, ça trompe énormément

C’est l’histoire d’un eCommerçant qui adorait les éléphants. Il en avait installé 10 dans son entrepôt mais bien entendu il ne les vendait pas.

En fait, il ne proposait sur son site que des tongs (pied droit uniquement, livraison exclusivement au Groenland).

15 jours plus tard, il était déjà en rupture d’éléphants. Plus 1 seul en stock (les erreurs de picking sont passées par là) !

Et en plus, cet eCommerçant a déjà reçu plusieurs réclamations à leur propos :

  • 1 aurait une DLC dépassée
  • 1 serait introuvable au gisement annoncé
  • 1 n’aurait pu être livré à la suite d’une adresse destinataire incomplète (après 14 livraisons au même endroit sans problème)
  • 1 serait retourné avec la mention “Produit non conforme à la photographie du site”
  • 1 serait revenu à l’expéditeur alors que le colis était indiqué “Livré” dans son suivi
  • 1 serait retourné pour “Coloris ne va pas”
  • 1 serait perdu par le transporteur
  • 1 serait retourné avec la mention “Je me suis trompé sur la taille”
  • 1 message demanderait si “Je peux faire un échange pour le même avec 4 oreilles ?”
  • 1 ferait l’objet d’une opposition au paiement (“C’est ma petite soeur qui a commandé avec ma CB”)
  • 1 aurait contesté ses conditions de travail dans l’entreprise
  • 1 aurait réclamé la mise à disposition d’un magasin de porcelaine
  • 1 souris aurait fait un blog sur le stress engendré par votre entrepôt

Bon, ça fait 13 éléphants. A vous de décider si certains éléphants ont rencontré plusieurs problèmes ou si le logiciel a quelques soucis de gestion du stock.

Bienvenue dans le monde idéal de l’entreprise et du eCommerce en particulier 🙂

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*