Une tablette sous Windows inutilisable dans mon projet

Images www.ldlc.com

Le besoin

Pour piloter ma Balance connectée GRAM KT3-30X et éditer automatiquement les étiquettes d’expédition Chronopost, j’ai choisi ce matériel pour plusieurs raisons :

  • elle n’est pas chère : moins de 100€ TTC (je déteste payer plus que ce qui est nécessaire)
  • elle est sous Windows, condition indispensable puisque le logiciel d’acquisition du poids est développé en .NET
  • elle suffit amplement (vitesse d’exécution, taille et qualité de l’écran, fonctionnalités tactiles)

Le modèle reçu

Il répond à mes exigences et même au-delà : je suis assez surpris (favorablement) du matériel, compte tenu de son prix.

Cette tablette sera parfaite à un poste d’emballage avec un écran tactile tout à fait satisfaisant. Il ne reste qu’à trouver un support de façon à ce qu’elle soit présentée de la meilleure manière possible.

Le détail qui tue…

Je dois connecter à cette tablette une balance et un lecteur de codes à barres (l’imprimante est en ethernet).

Pas de problème, un petit hub USB suffira.

Sauf que… cette tablette ne dispose que d’UN port USB qui sert aussi à recharger la batterie ! Si je connecte mes périphériques, il ne me sera pas possible d’alimenter la tablette et son autonomie sera insuffisante pour assurer une journée d’emballage.

Le SAV de LDLC (très facile à contacter) a évoqué une solution éventuelle avec un certain hub USB alimenté pouvant assurer aussi la recharge de la tablette mais avec un coût et des réserves sur la possibilité que cela fonctionne tels que j’en ai abandonné l’idée.

Celui de Thomson (réactif via un numéro en 09…) n’a pu que me dire qu’il n’y avait aucune solution.

La solution retenue

Acer PC 2 en 1 (clavier détachable) disposant d’un port USB et d’un connecteur spécifique pour l’alimentation électrique.

Cela fonctionne aujourd’hui de manière satisfaisante en version β (quelques petits coups de lime à donner sur l’application qui arbitre les aspects visuel, acquisition balance et suivi de l’édition de l’étiquette) mais je me retrouve avec une tablette inutilisable.

Cette tablette finira-t-elle au recyclage ?

Non, je pense l’utiliser comme panneau d’affichage de messages à destination des véhicules que je croise sur la route me conduisant au boulot, mais c’est une autre idée (assez farfelue, je vous l’accorde) et probablement un autre article.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*